dans Partenaire à l'honneur

Partenaires à l’honneur

« Vécus, besoins, limites, ressources » … dans le domaine du « grand âge ».

Actes du colloque : « le (dé)confinement… Made in aidants proches… »
Geneviève Aubouy (Chargée d’études) à l’ASBL Aidants Proches |  Juin 2021

L’ASBL Aidants Proches poursuit son cheminement à travers les actes de son colloque, parus en avril 2021. Lors de la dernière newsletter, nous avions mis en lumière les constats, partagés par les aidants, les professionnels et le public, dans ce qui a été traversé, entre mars et septembre 2020, dans le domaine du « handicap ».

A présent, nous nous penchons sur les « vécus, besoins, limites, ressources » … dans le domaine du « grand âge ».  Nous verrons aussi brièvement quels sont les principales préconisations et pistes pour l’après-COVID… qui se met tout doucement en place.

Vous souhaitez approfondir ou revoir la méthodologie qui a présidé au colloque ?

Son but ? Mettre en lumière le vécu de ce (dé)confinement contrasté, comprendre la manière dont cette pandémie a été vécue en invitant des experts à partager leurs analyses. Ensuite, encourager la parole (lors d’ateliers) de tous ceux qui ont été en « 1° ligne » : aidants, professionnels, mais aussi citoyens. Construire cette réflexion collective : témoigner, synthétiser les constats, faire fructifier tous ces enseignements tirés de cette période troublée… pour mieux préparer l’avenir.

Comment ? Durant l’après-midi, 3 thématiques ont été explorées pendant les ateliers : le domaine du « handicap », celui du « grand âge » et celui du « domicile ».

Quelle méthode a été employée ? Pour chacun des domaines explorés en ateliers, les verbatims des participants ont été classés en 2 grandes rubriques :

  • La 1° :  les « vécus, besoins, limites, ressources » mis en évidence durant le 1° confinement ;
  • La 2° : les « initiatives, propositions, revendications » pour l’avenir. Quand cela s’y prêtait, ces 2 catégories voyaient ensuite un focus sur la manière dont les participants des ateliers, envisageaient l’avenir : le (dé)confinement et une nouvelle manière de « faire société » sur base de ce qui avait été durement appris durant la pandémie.

 

Au sein de ces 2 rubriques, nous avons différencié 3 niveaux de récits, de propositions :

macro-ok

Au niveau macro :

Il renvoie à la dimension sociétale et englobe de grandes thématiques. Il questionne les politiques en matière de santé, la loi de reconnaissance des aidants proches (AP)… Il cible tout ce qui relève, en Belgique, de l’Etat fédéral ;

meso

Au niveau méso :

Il comprend le réseau des organismes, les associations actives à une échelle « régionale » (ex. : les entités fédérées de la Wallonie ou de la Région de Bruxelles-Capitale). Mais ce niveau comprend aussi, entre autres, les structures d’hébergement, les fédérations de professionnels du domicile… Au sein de celles-ci, on y retrouvera la vision globale des directions et des encadrants d’équipe, ainsi que les vécus de ces équipes ;

micro

Au niveau micro :

Il comprend le vécu intime, individuel, rapporté par les AP, les professionnels, les citoyens… Il comprend aussi la dimension inter-individuelle lorsque les récits portent sur la relation entre un « bénéficiaire », une famille, un professionnel.

Restez informé(e) !

Pour être tenu(e) au courant de nos événements !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !

Faites un don

Et contribuez à la pérennité
de nos actions.
Défiscalisation pour les montants supérieurs à 40€.

Font Resize
Enquête vécu aidant confinement