dans Actualités

ACTUALITÉ | 21 juin journée nationale des Aidants Proches

« Pour être reconnu » : il est important de se déclarer comme aidant proche auprès de sa mutuelle !

Elisabeth Knuts –  ASBL Aidants Proches
Newsletter – Juin 2022

La journée nationale des aidants proches ce 21 juin est une nouvelle fois l’occasion de sensibiliser la population au rôle joué par ces personnes de l’ombre. Il nous paraît primordial cette année de rappeler la première étape du processus de reconnaissance à effectuer par chaque aidant :  s’enregistrer officiellement via le service social de sa mutuelle.

Pour être reconnu formellement comme aidant proche, il suffit de remplir une déclaration sur l’honneur auprès de sa mutuelle. C’est une étape symbolique mais essentielle, indépendamment de la reconnaissance aboutissant au congé thématique.

Plus il y aura d’aidants reconnus, plus leur discours sera fort et facile à relayer auprès du monde politique et associatif pour qu’ils puissent être alors RECONNUS, PROTEGES et SOUTENUS par des droits sociaux étendus.

Démarche utile ? Symbolique ?

La journée nationale des aidants proches ce 21 juin est une nouvelle fois l’occasion de sensibiliser la population au rôle joué par ces personnes de l’ombre. Il nous paraît primordial cette année de rappeler la première étape du processus de reconnaissance que devrait effectuer chaque aidant :  s’enregistrer officiellement via le service social de sa mutuelle.
Un aidant proche est une personne qui soutient régulièrement et sans rémunération un proche en déficit d’autonomie, quel que soit son âge et la cause de son déficit (maladie, âge, handicap…) Cela concerne plus d’un million de personnes en Belgique !

La loi de reconnaissance des aidants proches de 2019 leur confère, enfin, un statut formel. Elle met surtout en lumière un groupe social jusque-là invisible et pourtant indispensable à la société dans son ensemble.

Depuis la mise en application de cette loi le 1er septembre 2020, il est en effet possible de se faire reconnaître en tant qu’aidant proche auprès de sa mutuelle et sous certaines conditions spécifiques, de bénéficier d’avantages sociaux

Beaucoup s’interrogent encore sur l’intérêt concret de cette reconnaissance. Il est important de comprendre qu’il s’agit d’un processus en 2 étapes :

Demander une reconnaissance formelle: cette reconnaissance simple est accessible à tout aidant proche, quel que soit l’âge et le statut, dont le proche aidé vit à domicile.

C’est une étape symbolique mais essentielle. Il faut demander à sa mutuelle le formulaire de reconnaissance simple qui est une déclaration sur l’honneur de la situation d’aidance, reprenant des critères assez simples. Il suffit de compléter le formulaire et le co-signer avec la personne aidée (ou son représentant légal). Cette reconnaissance n’est donc aucunement liée à une allocation financière.

Demander à être reconnu comme aidant proche et activer le droit au « congé pour aidant proche ». A l’heure d’aujourd’hui, cette deuxième étape permet aux aidants travaillant dans le secteur privé et public, sous certains critères et conditions spécifiques en lien avec la perte d’autonomie de la personne aidée, de bénéficier d’un congé pour aidants proches, c’est-à-dire un congé thématique de 3 mois à temps plein ou 6 mois à temps partiel [1].

Pour en bénéficier, il faut remplir le formulaire de reconnaissance avec octroi de droits sociaux délivré par la mutuelle.

Si chaque aidant effectue la première étape et s’identifie comme tel de manière officielle, cela va permettre de quantifier avec exactitude leur nombre et ensuite faciliter le recensement de leurs difficultés et de leurs besoins.

Avec les données chiffrées ainsi récoltées, les asbl Aidants Proches et Aidants Proches Bruxelles, ainsi que leurs partenaires, auront plus facile de mener à bien leurs discussions avec le monde politique en vue de l’élargissement des droits sociaux à octroyer aux aidants.

Se faire connaître aujourd’hui n’apporte pas de bénéfices immédiats au niveau de la politique fédérale ou régionale (Wallonie et Bruxelles) mais il est essentiel de le faire car, ENSEMBLE, on est PLUS FORT pour être reconnu.

De plus, cela va permettre d’augmenter la visibilité de cette thématique. En effet, tant d’aidants s’ignorent encore, considèrent leurs actions comme normales, naturelles. Ils ne mesurent pas l’impact que ce rôle prend dans leur vie (sociale, familiale, professionnelle), et la plupart ignorent également que des services, des aides leur sont dédiés, y compris au sein de certaines mutuelles.

Aidants proches, n’hésitez plus ! Contactez votre mutuelle et demandez à être reconnus pour le rôle que vous assumer auprès de votre proche.

Vous voulez en savoir plus ? Contactez notre permanence Info’Aidants !

Illustration Permanence Aidants Proches

Le service de permanence est assuré par téléphone les lundis, mercredis, jeudis de 10h à 16h.

081/ 30 30 32

Professionnels, informez les aidants que vous rencontrez quotidiennement de l’utilité de cette démarche !

Vous voulez en savoir plus ? Contactez notre permanence Info’Aidants !

Illustration Permanence Aidants Proches

Le service de permanence est assuré par téléphone les lundis, mercredis, jeudis de 10h à 16h.

081/ 30 30 32

[1] Ce nouveau congé thématique s’ajoute aux dispositions existantes dans le cadre de la conciliation emploi-famille cf notre FAQ : https://wallonie.aidants-proches.be/vos-questions/

Restez informé(e) !

Pour être tenu(e) au courant de nos événements !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !

Faites un don

Et contribuez à la pérennité
de nos actions.
Défiscalisation pour les montants supérieurs à 40€.

Font Resize
Le partage et la réutilisation des données de santé